Ajouter aux favoris

Ce chef-d’œuvre architectural du 18e siècle, véritable palais pour chevaux, vous attend pour une expérience originale.
Aujourd’hui, le bâtiment abrite le musée du Cheval qui présente la relation entre l’homme et le cheval depuis le début des civilisations. Les Grandes Écuries proposent aussi toute l’année des spectacles équestres consacrés à l’art du dressage de haute-école. Une visite qui s’impose à tous les passionnés de chevaux et aux autres bien évidemment ….

Un château pour chevaux

Les Grandes Écuries sont exceptionnelles. Érigées à l’extérieur des murs du château des princes, elles servent de décor à l’hippodrome. Créées par Jean Aubert, architecte du Roi, à la demande de Louis-Henri de Bourbon, septième prince de Condé et petit-fils de Louis XIV, elles doivent loger ses équipages de chasse. Selon la légende, ce prince souhaitait se réincarner en cheval et voulait des écuries dignes de son rang. Les écuries accueillent à cette époque 240 chevaux et 500 chiens répartis en différentes meutes pour les chasses quotidiennes.

A la Révolution, ces bâtiments sont transformés en caserne, ce qui contribue sans doute à les sauver de la destruction.

Aujourd’hui, les Grandes Écuries abritent une quarantaine de chevaux, ânes, poneys qui participent régulièrement à des démonstrations de dressages dans la carrière à l’extérieur du musée ainsi qu’à des spectacles qui se déroulent sous le dôme de 28 mètres transformé en salle de spectacle équestre.

Un musée moderne

Le nouveau musée du Cheval a été inauguré en juin 2013 dans 15 salles. A la fois musée d’art et musée ethnologique, il a pour but de faire découvrir l’importance de la relation entre l’homme et le cheval depuis sa domestication.

Sa muséographie présente un grand nombre d’outils interactifs et une large collection de 200 œuvres qui proviennent des réserves du musée Condé ou de collections privées, notamment celle de l’Aga Khan.

Ces objets et œuvres d’art abordent plusieurs thématiques : l’histoire de la domestication du cheval, les différentes races de chevaux dans le monde ou encore le rôle du cheval dans le pouvoir, la guerre, la chasse ou encore les loisirs.

Six bornes interactives permettent, aussi, de feuilleter des livres anciens, dont un manuscrit persan du 15e siècle et un manuscrit français dédié au roi Louis XII.

Les courses hippiques, qui font la renommée de Chantilly depuis 1834, sont présentées dans deux salles du musée, une vidéo permet ainsi de découvrir l’évolution de la position des jockeys à travers les époques.
Enfin, les visiteurs admirent dans la nef ouest deux des plus importantes voitures hippomobiles de France : la Calèche des Impératrices et la Berline du duc de Bourbon, toutes deux fraîchement restaurées.

 Les Grandes Écuries proposent, aussi, toute l’année des spectacles équestres consacrés à l’art du dressage de haute-école qui contribuent à la renommée internationale de Chantilly, depuis plus de 30 ans.

En pratique

Rue du Connétable, 60500 Chantilly
Tel : 03 44 27 31 80
Site internet

Pour compléter votre visite :

Sur ce lien vous trouverez une idée de randonnée à vélo ou vous pouvez télécharger l’application « rando Parc Oise » pour être géolocalisé.

Ajouter aux favoris