Ajouter aux favoris

Véritable poumon vert au nord de Paris, ce territoire conserve un caractère essentiellement rural, à dominante forestière et agricole. Occupé depuis le Néolithique, il est l’héritier d’un patrimoine historique et culturel exceptionnel.
Châteaux, parcs et jardins, musées, édifices religieux, maisons troglodytiques mais aussi circuits de randonnées, équipements de loisirs, spécialités culinaires… tous les ingrédients sont ici réunis pour vous offrir un séjour sur mesure.

Ici, 70 villages accueillent 131 000 habitants dans les 71 000 hectares du territoire.

Des paysages aux multiples ambiances

Ce sont les forêts qui d’abord vous enchanteront. Au cœur du territoire, elles couvrent 25 000 hectares. Sur une grande partie du territoire, le relief marqué et les sols pauvres ont  rendu l’agriculture difficile et ont conduit à une valorisation forestière du territoire.
Le nord de Paris présente encore aujourd’hui un ensemble de forêts qui court du Val d’Oise aux Ardennes. Les forêts du Parc s’inscrivent dans ce réseau naturel. Elles assurent le lien entre les forêts picardes et les forêts franciliennes. Ces espaces sont essentiels pour la circulation de la flore et de la faune, notamment du cerf élaphe, emblématique du territoire.
Et tout autour des rivières enchantent et des grandes plaines ouvrent le regard.

La forêt de Chantilly, forêt des princes

Propriété de l’Institut de France, la forêt de Chantilly fut aménagée, par le Grand Condé, sur 6 300 hectares pour la chasse à courre, d’où la présence de carrefours en étoile et de grandes allées rectilignes implantés dans le prolongement du château de Chantilly. Elle est majoritairement peuplée de chênes, tilleuls, hêtres et charmes, jadis traités en taillis sous futaie pour favoriser le gibier. L’aménagement forestier privilégie aujourd’hui la futaie.

La forêt d’Halatte, grande futaie

Au nord du Parc, la forêt d’Halatte, en majeure partie domaniale, s’étend sur 6 000 hectares. Forêt royale, elle fut préservée pour la chasse puis gérée pour la production de bois d’œuvre. Elle se distingue par ses futaies « cathédrales » de hêtres majestueux dont certains sont classés par le ministère de l’Agriculture comme « portegraines ». Cette forêt, de tout temps parcourue par l’homme, est parsemée de diverses constructions : dolmens, menhirs, fontaines, bornes armoriées, …

La forêt d’Ermenonville, une atmosphère de Landes

Le massif d’Ermenonville se caractérise par un sol très sableux. Ce sable provient de l’accumulation de dépôts qui se sont produits dans une mer tropicale qui occupait la région à l’époque tertiaire. Parfois ce sable s’est cimenté en blocs de grès qui parsèment le paysage. Au quaternaire glaciaire, l’érosion par l’eau, le vent ou le gel, plus ou moins prononcée selon la nature des roches, tendres ou dures, va conduire au relief actuel. Les vents violents vont créer les dunes qui aujourd’hui émaillent la forêt. Des landes à bruyère et des bois formaient les paysages initiaux. Les pins n’ont été plantés qu’au 19e siècle pour valoriser ces sols ingrats.

La forêt de Carnelle, une forêt riche en découvertes

Cette forêt est composée majoritairement de chênes et de hêtres avec de nombreux taillis de châtaigniers, surtout sur les versants nord et ouest.

L’exploitation du sol de Carnelle commence dès 1864 pour le gypse puis pour la pierre meulière dès 1901. Les marnes ou le sable y ont été aussi extraits ce qui a créé les étangs du cœur de la forêt : étang bleu et étang vert.

Les plaines, les plateaux et les eaux

Et pour élargir votre regard, laissez-vous séduire par des grandes échappées visuelles sur la plaine du Valois ou la plaine de France vers Paris à portée de vue. Ces grands plateaux agricoles entourent, à l’est et au sud, les quatre forêts.

Les rivières qui maillent le territoire sont aussi riches de surprises : paysages et villages préservés des vallées de la Nonette, de Lysieux et de la Thève, aperçus sur l’Oise et son activité fluviale, douceur des étangs et des marais habités d’une faune variée.

Ici une vidéo pour vous donner envie

ET sur ce lien vous trouverez des idées de randonnée ou vous pouvez télécharger l’application de randonnées « rando Parc Oise » pour être géolocalisé.

Ajouter aux favoris